Sommaire :

Savoir-faire

Le navire

Le premier navire de Windcoop sera un porte-conteneurs. Il répondra à de nombreuses contraintes liées à la première ligne que nous souhaitons ouvrir : France-Mayotte-Madagascar.

Les objectifs que nous nous fixons sont : une capacité de 100 conteneurs 20 pieds (soit 1400 tonnes de marchandises) pour une longueur de 85m maximum, un navire optimisé pour la navigation à la voile afin de réaliser des économies d’énergie maximales, une autonomie de manutention (c’est-à-dire un navire équipé de grues pour décharger les conteneurs) pour adresser les ports secondaires de Madagascar.

Propulsion principale

  • Gréement autoporté
  • Voiles à balestron 2300m²
  • Réglage automatisé
  • Tirant d’air de 62m

Manutention

  • Navire autonome en manutention équipé de grues

Équipage

  • Capitaine
  • Pont : Second capitaine, bosco, matelots, cuisinier
  • Machine : Chef mécanicien, technicien machine, technicien conteneur

Œuvres vives

  • Carène optimisée pour les performances véliques
  • Longueur : 85m
  • Largeur : 13m
  • Tirant d’eau : 5,5m

Capacité de chargement

  • 1400 tonnes
  • 100 conteneurs équivalent 20 pieds
  • Dont 20 conteneurs réfrigérés

Propulsion auxiliaire

  • Ligne d’arbre directe
  • Hélice à pas variable
  • Carburant : biodiesel

Passagers

  • 12 places

Pavillon

  • Registre International Français

Le navire sera en mesure d’accueillir 12 passagers qui vivront au rythme de l’équipage. Nous ne proposons pas de croisière de luxe, mais la possibilité de voyager au rythme du vent, confortablement, et de vivre une expérience hors du commun à bord d’un des premiers voiliers cargos en opération.

Zéphyr & Borée, pionniers du transport décarboné

Windcoop bénéficie directement de l’expérience de Zéphyr & Borée, co-fondateur, compagnie maritime pionnière du transport maritime à la voile moderne. Porteuse de plusieurs projets de construction de cargos à voiles de taille industrielle, Zéphyr & Borée témoigne d’une large expérience dans le design et la construction de ces navires à propulsion bas-carbone. Nous nous appuyons ainsi sur son savoir-faire pour le design du navire, mais aussi pour sa construction.

Choix architecturaux

Une conception basée sur la navigation à la voile

Conçu avec les bureaux d’études Dykstra et Groot Ship Design, ce navire sera pensé pour être opéré principalement à la voile, grâce à sa carène optimisée pour la propulsion vélique. Il sera toutefois équipé d’un moteur pour les phases de manœuvre et pour passer les zones sans vent.

La centaine de conteneurs sera chargée sur trois niveaux, deux en cale et un en pontée. Les cales pourront également permettre de charger des marchandises “conventionnelles” : en palettes et en sacs. Les 20 prises réservées aux conteneurs réfrigérés permettront de transporter des produits fragiles en température contrôlée.

Aujourd’hui nous envisageons d’équiper le cargo Windcoop de 2 mâts à balestrons. Les mâts seront auto-portés (sans haubanage) afin de faciliter la manutention des conteneurs et le réglage des voiles sera automatisé.

Performances

Une faible vitesse à la force du vent

La vitesse cible moyenne du cargo Windcoop sera de 8 nœuds. Dans les périodes de vent favorable, les voiles permettront d’accélérer au-delà de 8 nœuds et dans les zones sans vent sur de longues durées, le moteur prendra le relais afin de rejoindre des zones ventées et limiter les variations de durée de transport.

Des économies de carburant significatives

Grâce à la navigation à la voile, le cargo Windcoop permettra d’économiser jusqu’à 90% de carburant selon les routes et les saisons et c’est l’objectif que l’on se fixe en moyenne. Ce chiffre représente une moyenne, établie à partir de simulations de voyages, réalisée en partenariat avec le cabinet D-Ice Engineering. Ces estimations s’appuient sur les statistiques de vents des dix dernières années. Elles nous permettent aujourd’hui d’estimer et demain d’adapter la proportion voile/moteur de chaque voyage.

Construction

Un chantier européen

Afin de respecter nos valeurs, notamment en termes de conditions de travail sur le chantier, et pour limiter le bilan carbone lié au suivi du chantier par les équipes de Windcoop, une construction en Europe sera privilégiée à la suite d’un appel d’offre.

Plusieurs chantiers en France et dans le reste de l’Europe présentent toutes les qualités requises pour construire le navire Windcoop.

Armement

Un management humain

Parmi ses engagements, Windcoop souhaite proposer des conditions de travail décentes à ses marins. Nous déciderons la politique d’embauche et de rémunération des marins embarqués sur les navires, et nous mutualiserons la gestion opérationnelle (management et recrutement) avec Zéphyr & Borée afin de former des équipes au pilotage particulier de nos voiliers cargos.